vendredi 30 janvier 2009

Gaiola inspiré par leur rencontre avec Lula

This blog as moved to masalacism.com. Please update your bookmark.

Ce blog est déménagé sur ce site masalacism.com. Merci de faire la MAJ de votre bookmark.

masalacism.com


Vous vous souvenez de cette photo dans le post sur la reconnaissance du funk montrant le président brésilien Lula avec le groupe funk carioca féminin Gaiola das Popozudas ? Le cliché, tout comme celui-ci, fut tiré lors d'une visite récente de Lula dans le Complexo do Alemão, énorme regroupement de plusieurs favelas dans la zone nord de Rio.

Et bien selon le quotidien brésilien Extra, cette rencontre aurait inspiré la chanteuse du trio, Valeska la blonde, pour leur prochain tube, toujours sans titre et pas paru encore.

"Je veux que le funk soit plus reconnu" affirme Valeska.

Les paroles sont déjà sorties (voir traduction plus bas), apparemment il ne manque plus que l'approbation de Lula, donc "nao é proibidão" (ce n'est pas du proibidão).

Valeska, leader du trio féminin Gaiola das Popozudas

Lettras:

Conheci o Lula
no Complexo do Alemão
E ele não tirou o olho
Do meu popozão

Com todo respeito,
Senhor presidente
O senhor gostou de mim
E o seu olhar não mente

Mas, senhor presidente
Meu papo é outro
Sou popozuda
E represento a voz do morro

Luis Inácio é do povo
E escuta o que ele diz
A favela tem muita gente
Que só quer é ser feliz

Que Dilma que nada!
Me leva pra Casa Civil
Vou por o som na caixa
E balançar o quadril

O funk não é problema
Para alguns jovens é a solução
Quem sabe algum dia
Viro ministra da Educação

Traduction:

"J'ai connu Lula
Dans le Complexe do Alemão
Il n'a pas cessé de regarder
Mon gros derrière

Avec tout mon respect
Monsieur le Président
Vous m'avez bien aimé
Votre regard ne mentais pas

Mais monsieur le Président
Mon discours est tout autre
Je suis popozuda (fille avec de grosses fesses)
Et je représente la voix des collines (favela)

Luiz Inácio est du peuple
Et écoutez ce qu'il dit
Dans la favela il y a beaucoup de gens
Qui veulent seulement être heureux

La Dilma* n'est rien
Je m'en vais au ministère de la Maison Civile
Je vais mettre le son dans les caisses
Et balancer les hanches

Le funk n'est pas un problème
Pour beaucoup de jeunes c'est une solution
Qui sait si un jour
Je vais devenir Ministre de l'Éducation"

* Dilma Roussef, Ministre de la Maison Civile

Comme la track est pas sortie encore, voici quand même un morceau récent des Gaiola pour réchauffer son popozuda pour le carnaval :) (via le gars qui écoute encore du baile funk ;))

Gaiola das Popozudas - Comece a Rebolar (direct link)

Aucun commentaire: