mercredi 15 octobre 2008

Radio Wassoulou

This blog as moved to masalacism.com. Please update your bookmark.

Ce blog est déménagé sur ce site masalacism.com. Merci de faire la MAJ de votre bookmark.

masalacism.com

Dimanche dernier je me suis rendu à Yanfolila, à plus de 200 km au sud de Bamako, près de la frontière de la Guinée et de la Côte d'Ivoire, pour une visite de 2 jours à la Radio Wassoulou.


La région du Wassoulou est surtout reconnue pour ses artistes, Oumou Sangaré en avant plan. D'ailleurs on dit des gens du Wassoulou qu'ils ne travaillent pas, qu'ils ne font que chanter ! Malheureusement j'ai manqué la visite du président ATT qui la veille inaugurait la route fraîchement goudronnée entre Bougouni et Yanfolila, Oumou était présente, pas de chance...

Il reste que la Radio Wassoulou est une radio qui se débrouille très bien après 10 ans d'existence et qui vient tout juste de voir son matériel complètement numérisé, gracieuseté de l'Office de la francophonie qui a séléctionné cinq radios rurales performantes du Mali pour y installer Dalet, un mixeur radio digital, lecteurs cd, md, enregistreur numérique,... du matériel impéccable qui place ces radios devant l'ORTM, la chaîne nationale !

Formation Dalet avec Sébastien, fournisseur du logiciel en France

Ce succès de la radio Wassoulou est surtout dû à son directeur, Siriki Sidibé, une personne très dynamique qui ne mâche pas ses mots, très engagé pour sa population, qui bouge beaucoup sur le terrain, toujours à la recherche de nouveaux partenariats. L'équipe d'animateurs et de techniciens n'est pas mal du tout aussi et c'est une radio où les femmes prennent beaucoup de place, la chef des programmes étant Mariam Diallo, une dame active et impliquée vraiment sweet.

Siriki Sidibé, directeur de Radio Wassoulou au côté de son antenne internet haut débit

L'équipe de la Radio Wassoulou

Cette visite a été très enrichissante et m'a donné un aperçu de ce que pourrait être dans 5 ou 10 ans la radio Benbakan de Sanankoroba avec laquelle je travaille. Si elle se prend en main et avec les bonnes personnes à la place qu'il faut bien sûr. Mais ici c'est jamais facile, on se débrouille comme dit M. Sidibé...

3 commentaires:

Anonyme a dit...

J'étais assez surpris, quand j'ai visiter l'ORTM à Bamako, de constater que tout y était analogue... Le montage sonore, quand il y en a, se fait sur ruban... L'enregistrement est analogue... Rien n'est numérique ! Bon, j'aurais dû m'y attendre, mais ça a quand même été un petit choc.
Le numérique à Sanankoroba, c'est pour quand ?
Vincent C

jp a dit...

Héhé Vincent ! Bienvenue sur le blog ! Ouais l'ORTM maintenant ils sont sur Dalet à la chaîne mais je doute qu'ils sachent l'utiliser à pleine capacité...

Pour Sanan, eh bien c'est déjà fait, j'ai formé le responsable technique sur un portable qui appartient à la radio maintenant. Il est pas mal autonome et fait ses émissions en plus du montage de pubs et de clips infos avec des logiciels :) Manque plus que l'internet maintenant !

jp a dit...

à la chaîne 2 oui de l'ORTM et même certaines ORTM régionales, avec mixeur digital automatisé et tout. C'est complètement absurde !?